08 févr. 2018

Fil de fer et Visages...

Quand j'ai commencé à faire des visages, je ne pensais pas du tout que j'accrocherai... Cela me paraissait difficile, exigeant, et ça l'est! C'est minutieux, et demande de la précision, de l'attention...   J'ai commencé par des visages du monde : femmes antillaise, geisha, indienne. Le plaisir de donner vie à un visage, comme s'il était animé d'une âme est troublant, et derrière le regard toute une vie a l'air de se révéler. Puis d'autres visages se sont imposés toute en féminité et bouche colorée. ...puis d'autres,... [Lire la suite]

07 oct. 2013

Hommage au métissage

Portrait en fil de fer *